Blog

Noir et blanc

La journée d’hier était pleine de contrastes alors que nous bataillions à travers une dorsale (zone entre 2 systèmes météo où les vents sont très instables) pour aller chercher le vent de travers de l’autre côté. Les eaux du Nord-Est des Etats-Unis sont connues pour le brouillard épais fréquent et naviguer dans ces conditions météo et sans visibilité était un vrai challenge. Les pluies torrentielles, nuages blancs très bas et le brouillard m’empêchaient d’anticiper les coups de vent. Les rafales à 25 noeuds succédaient à des vents changeants de 3 noeuds et j’avais l’impression d’être dans une tempête de neige en train de me battre contre le Yéti, je ne savais jamais d’où allait venir le prochain coup!


J’ai décidé de ne pas aller vers le Sud pour être mieux placé pour la prochaine fenêtre météo et je file donc vers l’Est avec mes voisins de nouvelle génération. J’ai éteint les feux de navigation la nuit dernière pour profiter du noir complet qu’offrait cette nuit sans lune et réfléchir paisiblement. C’est un peu frustrant pour moi d’avoir vu mon avance disparaitre sur ces bateaux plus récents mais je suis certain que 100% Natural Energy est loin de son potentiel. Malheureusement, mon manque de budget ne m’a pas permis de remplacer toutes les voiles et la majorité d’entre elles ont la résistance des portes japonaises en papier donc je suis obligé de faire des choix en conséquence. Avec des voiles neuves, je suis sûr de pouvoir m’accrocher à des bateaux de générations plus similaires à la mienne.


Dans les bonnes nouvelles, c’est un régal de naviguer sans le bruit et l’odeur du moteur diesel! Mon moteur électrique Oceanvolt charge le bateau sans soucis (l’hélice est utilisée comme hydrogénérateur) et c’est très agréable de glisser sur les océans en profitant de technologie verte!




#voile #Conradcolman #courseaularge #offshore #VendéeGlobe #Français