Blog

Nouvelles du bord, jour 33: déluge!

Les conditions redeviennent ventée et froides alors que le nouveau front est seulement à quelques heures de nous. Après une frayeur dans la précédente tempête (une rafale à 55 noeuds qui aurait pu détruire ma grand voile et mis fin à ma course) j'ai rapidement pris 2 ris* pour anticiper ce genre de mauvaise surprise. Je suis un petit peu plus stressé par la course que par le bateau en ce moment car les autres concurrents de mon groupe sont un peu plus rapides. Ils ont tous des bateaux plus récents et plus optimisés pour ces conditions, mes points forts étant quand je remonte au vent ou quand je suis vent arrière. J'essaye donc de trouver le bon équilibre entre perdre des milles en étant raisonnable et pousser un petit peu plus mais sans prendre non plus le risque de tout casser!


J'ai passé un peu de temps dans le cockpit tout à l'heure pour régler les voiles et la tenue de combat était de rigueur: un top avec les poignets et le cou en latex pour rester au sec (merci GILL), salopette, harnais et cagoule néoprène sous le casque. Avec toute l'écume et les vagues qui balayent le pont, la visière de mon casque est la seule chose qui me permet d'être à peu près utile dehors sous ce déluge! Qu'est ce que j'aurai donné pour avoir une protection au dessus de ma tête avec une bulle en plexi comme dans les cockpit des nouveaux bateaux!

Donc, j'étais dans le cockpit en train de me demander si ça valait le coup d'enlever un ris pour avoir un peu plus de puissance pour traverser la mer bien désordonnée quand une rafale à 35 noeuds couplée avec une belle vague m'ont fait surfer à 27,2 noeuds !! "Non" je me suis dit, je crois que j'ai toute la puissance dont j'ai besoin en ce moment :-)

Peu de répit à l'intérieur également car je dois utiliser la pompe de cale 2 fois par jour pour enlever l'eau qui s'infiltre dans chaque compartiment malgré mes efforts pour tout calfeutrer. Au final, Foresight Natural Energy est un bateau plutôt sec mais l'eau finit toujours par passer un peu à côté des joints pour par les trous des vis normalement étanches. Heureusement, dans le rythme du grand Sud, chaque dépression est suivie d'une petite période de calme qui permet de récupérer!


* Action de réduire la grand voile en la baissant un petit peu, chaque "ris" correspond à un "étage" de voile en moins


#Conradcolman #offshoresailing #sailing #VendéeGlobe #courseaularge #Français #voile

© 2016 by 56° South. Created with Wix.com

 

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon

Bretagne, France

colmanlogistic@gmail.com