Blog

Nouvelles du bord, jour 61

C'est fabuleux d'aller vers l'Est à nouveau, avec un mât vers le ciel, des voiles qui me poussent dans la bonne direction et une quille au bon endroit: sous l'eau! C'est beaucoup plus relaxant que de se faire trainer, sur le côté d'une crête de vague à l'autre dans la tempête, avec la quille presque hors de l'eau à la place du mât!


Avant de laisser derrière moi les récits d'une des pires journées de ma vie, je voulais vous parler de Jules Verne. Je suis un grand fan de ses livres, c'est en grande partie pour cela que le numéro de mon bateau est NZL 80, d'après " Autour du monde en 80 jours". Son autre livre le plus connu "20 000 lieues sous les mers" raconte l'histoire d'un sous-marinier, capitaine Némo, qui a a choisi de rester dans son sous-marin pour éviter de vivre avec les humains. En son honneur, le point le plus éloigné de toute terre dans les océans s'appelle le point Némo. Il marque le milieu du chemin entre la Nouvelle-Zélande, le Chili et les îles Pitcairn en Antarctique. J'étais juste au sud de ce point quand mon étai à lâché. On peut dire que j'ai pris à coeur la devise des agents immobiliers " le lieu avant tout" pour me faire peur!


S'échapper du milieu de nulle part fait beaucoup de bien. J'ai eu la chance d'avoir peu de vent et du soleil pour terminer mes réparations sur la grand-voile et remettre le bateau et le skipper en état. J'ai beaucoup de bleus, de coupures sur les mains et une côte déplacée ce qui est assez douloureux donc je m'étire pour essayer de remettre tout en place. Maintenant que le bateau est à nouveau prêt, je devrais toucher des vents plus soutenus qui viennent du Sud et devrais progresser à bonne vitesse vers le Cap Horn dans les prochains jours. Hâte de tourner la page de ce Pacifique qui ne m'aura pas épargné!


Full mainsail onboard Foresight Natural Energy

#VendéeGlobe #Conradcolman #oceanracing #courseaularge #voile #Français