Blog

Nouvelles du bord, jour 70: Les 40e rugissants

C'est toujours un moment important quand on entre dans les latitudes entre 40° et 50° sud, plus communément appelée " les 40e rugissants". Quand on descend l'Atlantique, ça marque le début du grand sud, la longue houle, les journées dans le gris et l'arrivée des vents violents (rugissants) d'où le nom! Lorsqu'on entre dans cette zone au retour, ça signifie que l'on échappe enfin à tout ça, que les conditions devraient se calmer nous donnant l'opportunité de détendre un peu nos nerfs mis à rude épreuve ces dernières semaines.


Même maintenant, à 48°, la condensation dans le bateau sèche avec les températures qui remontent. Je profite avec plaisir du soleil, des petits cumulus blancs qui dansent dans le ciel bleu. Eric a eu les conditions parfaites depuis le Cap Horn, il a pu remonter sur un bord. Malheureusement avec un bateau moins rapide et une garde robe limitée de voiles, j'ai dû parcourir plus de chemin et manoeuvrer pour bien progresser. Les conditions actuelles sont stables avec jusqu'à 30 noeuds de vent et je file vers le nord. Malheureusement ça devrait changer dans la journée alors que le vent toune vers le Nord. Je vais devoir avancer au près (remonter au plus proche du vent), le bateau va taper sur les crêtes des vagues au lieu de glisser dessus comme en ce moment. Et cela devrait durer jusqu'à Rio. C'est la partie que j'aime le moins sur le parcours, il faut remonter vers le nord-est, souvent au près, alors que nos bateaux sont optimisés pour le vent arrière. Enfin, si c'est le prix à payer pour refaire des milliers de milles au portant (vent arrière), j'y vais de suite mais d'abord, il faut que je trouve mes boules quies!




#VendéeGlobe #Conradcolman #oceanracing #offshoresailing #courseaularge #Français #voile

© 2016 by 56° South. Created with Wix.com

 

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon

Bretagne, France

colmanlogistic@gmail.com