Blog

Nouvelles du bord, jour 79: investir dans le futur!

Le soleil s'est à nouveau levé devant mon étrave, me rappelant les mers du sud où j'ai poursuivi l'aube pendant des semaines. Pourquoi suis-je à nouveau face aux belles nuances de rose et bleu des lever de soleil quand je devrais filer vers le Nord? En fait, j'investi dans ma liberté!


Comme n'importe quel banquier, spéculateur ou citoyen lambda, j'essaye toujours de faire augmenter la valeur de mon positionnement pour avoir le meilleur retour sur investissement possible. A la place des dollars, euros, obligations, ma monnaie d'investissement en tant que navigateur: les milles nautiques! Je peux investir des milles au Nord, à l'Est et ça fait des jours que j'essaye de choisir la meilleure option. Pour m'aider à faire mon choix, j'analyse constamment les fluctuations du marché (les fichiers météo) tout en comparant ces données avec mes progrès et ceux de mes compétiteurs en fonction de leur potentiel.

C'est dur de prédire le futur (demandez à Hillary!). Même quand on peut, il est parfois impossible d'éviter les catastrophes. La lutte que nous menons avec Eric pour nous échapper vers le Nord était bien visible sur les fichiers que nous avons reçus et je reste convaincu que la route choisie pour se sortir de l'Atlantique Sud était la meilleure.

Pourquoi n'avons-nous pas suivi une route vers le Nord Est comme Louis Burton et les bateaux avant lui? La réponse se trouve dans un dicton plein de sagesse d'Héraclite "On ne se baigne jamais 2 fois dans le même fleuve". Ce qui est vrai pour les fleuves l'est certainement pour les océans et il est clair que nous ne naviguons pas dans les mêmes systèmes météo que Louis ou même le groupe de derrière qui réduit l'écart.

Je vais vers l'Est pour échapper aux effets de site (perturbations) le long de la côte Brésilienne et me rapprocher d'un changement de direction du vent qui me permettra d'aller vers le Nord à meilleure allure que si j'étais plus à l'Ouest. J'espère ne pas voir trop le soleil se lever dans les jours à venir mais j'ai déjà hâte de voir celui qui me permettra de pointer mon étrave vers l'Espagne. C'est sûr que celui là sera accueilli par un large sourire et non par ma calculette et mes sombres pensées de retour sur investissement!


© Foresight Natural Energy / Conrad Colman #vendeeglobe

#VendéeGlobe #Conradcolman #offshoresailing #voile #courseaularge #Français